La voile, tous sens dehors

La voile… Un loisir hors de l’ordinaire aux multiples visages. Il peut inviter à la flânerie lorsque la mer ou le lac sont cléments, le soleil généreux, les vents faibles, le silence envoûtant. Sensuel même sur un quillard à profiter de doux moments, le regard séduit par le ciel qui s’empourpre au passage entre chien et loup. La voile peut aussi se convertir en sport palpitant quand le dieu Éole nous gâte.

Toute mon adolescence, j’ai sillonné le lac des Deux Montagnes, puis le lac Champlain sur le Gulf 32 pieds de mes parents. Souvenirs indélébiles. « Les émotions positives épanouissent la vie », disait le Dalaï-Lama. J’acquiesce.

Lambert Design
AfterMe

Les passionnés s’enflamment lorsque appelés à décrire les sensations qui les habitent, les plaisirs qu’ils éprouvent. Assister à un lever ou à un coucher de soleil à bord, jeter l’ancre pour passer la nuit dans une baie entourée de montagnes et n’entendre que le clapotis des vagues, découvrir la camaraderie qui règne dans une marina, partir en vacances avec les copains de trois ou quatre autres voiliers se révèlent des moments de paix, un arrêt dans la course du monde.

Carmen Morais et Luc Sarrazin, deux enseignants des Laurentides, ont pris le large six mois en deux occasions avec leurs trois jeunes enfants. « C’était du pur bonheur, explique Carmen. Ces aventures nous ont soudés. Aujourd’hui, ils sont devenus des adultes aux personnalités formidables. Ils sont fonceurs, positifs, confiants. » La voile fait partie de ces sports qui onstituent une école de la vie.

On peut s’initier dans l’une des nombreuses marinas, que ce soit sur un quillard ou sur un dériveur. Le fleuve Saint-Laurent, le lac des Deux Montagnes, le lac Memphrémagog (ceinturé par les superbes montagnes des Cantons-de-l’Est), le lac Témiscouata et le lac Saint-Jean, de même que le fjord du Saguenay sont des lieux vraiment intéressants pour la pratique au Québec.

Et le nec plus ultra lorsqu’on ne possède pas de bateau, c’est de s’offrir une croisière, avec ou sans capitaine, à bord d’un voilier ou d’un catamaran. Que diriez-vous de mettre le cap sur les Bahamas, la Bretagne, les îles Grecques, la Thaïlande, les Grenadines, les îles Vierges? Vous avez l’option de savourer pleinement ou de participer aux plans de navigation. Des agences spécialisées proposent des forfaits au départ du Québec, incluant le vol.

La vie est une aventure, alors gâtez-vous!

Partagez cet article
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on pinterest
Share on email
Share on whatsapp

Vous aimerez aussi

La randonnée alpine, un sport en pleine émergence au Québec
La randonnée alpine, un sport en pleine émergence au Québec
Des athlètes canadiens d’exception au tennis international
Des athlètes canadiens d'exception au tennis international
La naissance d’une marque : les embarcations Beau Lake
La naissance d'une marque : les embarcations Beau Lake
Mario Deslauriers, champion canadien de saut d’obstacles à cheval
Mario Deslauriers, champion canadien de saut d'obstacles à cheval
Ciot
Mixte Magazine