Loading...

Espace 67 – Lemay transforme Expo 67

Avenue Design
50 ans plus tard, Lemay transforme une destination mythique

Plus d’un demi-siècle après que 50 millions de visiteurs eurent foulé le sol de cette destination emblématique, le noyau original d’EXPO 67 a été complètement transformé par l’équipe de conception transdisciplinaire de Lemay pour devenir le nouvel Espace 67. La firme a mis à profit son approche unique en design pour repenser, restaurer et remodeler le site mythique de l’Île-Sainte-Hélène à travers un vaste projet de redéveloppement.

Caractérisée par une nouvelle allée centrale ludique, reliant la Biosphère à la majestueuse sculpture Trois disques d’Alexander Calder, le site multifonctionnel transformé comprend maintenant un amphithéâtre naturel de 65 000 places ainsi qu’une promenade riveraine. Le projet inclut aussi un village événementiel et une agora naturelle. Ces espaces publics évocateurs peuvent accueillir une variété d’activités tout au long de l’année.

« Le concept élaboré par Lemay allie le cadre naturel enchanteur du lieu avec le riche passé de ce site exceptionnel pour offrir un espace véritablement polyvalent », souligne Andrew King, Associé principal, conception chez Lemay. « L’espace renaît comme une destination à part entière, un site convivial prêt à accueillir des événements majeurs ».

EXPO 67
Avec son nombre record de visiteurs, l’Exposition internationale et universelle de 1967, ou EXPO 67, est considérée comme la plus réussie de ces grandes expositions au XXe siècle. Ouverte pendant six mois à Montréal, avec la participation de 62 nations, l’exposition a perduré en offrant une collection permanente de pavillons internationaux, connue sous le nom de « Terre des Hommes », sur les deux îles qui l’ont accueillie : l’île Sainte-Hélène, qui avait été considérablement agrandie, et l’île Notre-Dame, qui avait été entièrement créée pour l’événement. Encore aujourd’hui, l’EXPO 67 laisse un souvenir impérissable comme un moment marquant de l’histoire du Canada sur les plans social, culturel, politique et technologique. La revitalisation du site est un legs du 375e anniversaire de la Ville de Montréal en 2017.

Le concept
En s’appuyant et en bâtissant sur l’empreinte originale d’un lieu mythique, l’équipe de Lemay a atteint avec succès les objectifs du projet visant à recréer l’esprit de l’EXPO. En intégrant l’architecture de paysage et de bâtiment, le design urbain, l’image de marque et la signalisation, la firme a créé une nouvelle destination en harmonie avec la nature et la culture tout en révélant le génie du lieu qui découle de son caractère fluvial, de ses vues imprenables sur la ville, de sa signification historique et de ses diverses vocations.

Grâce à son approche de conception intégrée, Lemay a développé une stratégie de réutilisation adaptative et de design holistique afin de créer une expérience utilisateur originale qui repose sur des services d’accueil améliorés, un espace flexible pour les événements et une meilleure orientation des visiteurs pour ce site unique reliant les rives nord et sud de l’île. L’espace a été sculpté en un motif géométrique défini par des plans inclinés et par l’allée centrale symbolique qui met pleinement en valeur la sculpture de Calder. Dès la sortie du métro, l’allée attire les visiteurs vers le site avec ses aires de repos distinctives, ses espaces verts et ses vues exceptionnelles sur le centre-ville, le Vieux-Montréal et le fleuve Saint-Laurent.

    Cameo Collections

En plus d’améliorer l’accueil des visiteurs, le réaménagement met en valeur la qualité de l’environnement bâti et naturel existant tout en évoquant, sur le plan architectural, le passé illustre du lieu pour raviver l’esprit festif et rassembleur d’EXPO 67.

Les bâtiments situés à la sortie du métro et à l’entrée du site annoncent la vocation événementielle du lieu. La forme et le traitement de l’enveloppe de ces pavillons de services, développés en intégration avec les interventions paysagères, font écho au vocabulaire d’EXPO 67. La toiture des pavillons reprend le motif géométrique des pavés de l’allée centrale inspiré de l’architecture triangulaire du dôme géodésique créé par Buckminster Fuller et aujourd’hui devenu la Biosphère. Ce design triangulaire est reproduit dans le parterre de l’amphithéâtre ainsi que dans les perforations du mur d’enceinte.

La volumétrie, la matérialité, les façades scénarisées et la mise en lumière des pavillons en font des éléments phares qui guident les visiteurs à travers l’expérience du lieu tout en répondant pleinement à leurs fonctions d’accueil, d’information, de restauration et de régie. Leur positionnement facilite aussi la gestion des foules lors d’événements. La vaste superficie de l’amphithéâtre peut être aménagée pour accueillir des événements de différentes tailles tout en offrant un espace invitant et intéressant lorsqu’il n’est pas utilisé.

En conjuguant nature, culture et mémoire du lieu de façon stratégique, l’équipe de Lemay a donné naissance à une destination urbaine unique, étoffée d’une signature paysagère qui met pleinement en valeur le fleuve grandiose, les panoramas urbains et naturels spectaculaires et la vocation multifonctionnelle de ce site emblématique.

Lemay : Intelligence créative. Valeur collective.
Fondée en 1957 comme société d’architecture, Lemay est aujourd’hui un chef de file des services intégrés de conception de l’environnement bâti. Tirant profit de sa créativité, de son importante capacité et de son offre transdisciplinaire, la firme concrétise par ses projets les aspirations de ses clients et contribue à la qualité des milieux de vie à travers le monde. Son engagement pour un design remarquable se traduit notamment par lemayLAB, cellule de recherche et d’innovation, et par l’obtention de plus de 350 prix et mentions. Lemay regroupe quelque 450 professionnels et se classe au 52e rang des 100 firmes les plus importantes au monde (World Architecture 100 – 2019).

Parc-Jean-Drapeau


Photographe : Marc Cramer
Source : V2Com

S.T. Dupont