Mah Jong de Roche Bobois

L’année 2021 marque les cinquante ans du Mah Jong, la composition modulable de Roche Bobois qui a révolutionné l’univers du siège dans les années 1970. Ce meuble indémodable a été habillé par moult grands designers, dont le regretté Kenzö Takada, disparu peu de temps après son ultime collaboration pour ce canapé iconique.

Dessiné par Hans Hopfer en 1971, le Mah Jong revendique une totale liberté de forme et de fonction. « Quand le Mah Jong a été créé, il est arrivé un peu comme une révolution en même temps que la libération des moeurs. Il s’agit d’un élément ultraflexible qui a amené un changement majeur dans la façon de s’asseoir très décontractée et qui devait répondre aux besoins de tout le monde », raconte Cindy Susilo, directrice du marketing pour Roche Bobois Amérique du Nord. Il se singularise parce qu’il se compose de trois éléments distincts – coussin d’assise, dossier et coin –, offrant ainsi de multiples possibilités d’agencement, de la petite chauffeuse au gigantesque canapé d’angle.

La couleur miel de la structure du Mah Jong Natsu magnifie les couleurs estivales des tissus de la collection Matsuri, dessinée par Kenzö Takada. Design Hans Hopfer, Roche Bobois.
Bui Opto
Bardagi
Jean Paul Gaultier décline ici son emblématique marinière sur de nouveaux tissus. Posé sur un socle bleu encre, le Mah Jong ne cesse jamais de bousculer les conventions. Design Hans Hopfer, Roche Bobois.

La popularité de ce meuble de grande qualité, réalisé entièrement à la main en Italie, ne tarde pas. À l’époque, il se décline dans des teintes sages, neutres et unies; c’est seulement une trentaine d’années plus tard que la couleur accentue le caractère audacieux du Mah Jong, quand Kenzö le rhabille entièrement. Il se positionne alors pleinement comme un mobilier iconique de Roche Bobois, et cette collaboration avec le designer japonais en engendre bien d’autres. Missoni en 2007, qui joue l’équilibre entre les motifs et les textures, puis Jean Paul Gaultier, qui propose une version Matelot et une autre très couture; Sonia Rykiel et ses fameuses rayures en 2013. Du mouvement Street Art en 2015 à Paris au 150e anniversaire du Canada, en passant par Venise, Bilbao et le château de Versailles lors de sa réinterprétation par l’artiste plasticienne Joana Vasconcelos, le Mah Jong intéresse tous les styles dans le monde entier. De jeunes talents inspirés ont d’ailleurs eu le privilège de le réinventer à leur manière lors de différents événements, notamment à Vancouver, Toronto et Montréal.

Fidèles à Roche Bobois et toujours ravis d’imaginer de nouveaux tissus pour le Mah Jong, Missoni et Kenzö multiplient les collaborations au fil des années et imaginent de nouvelles versions pour le cinquantenaire de ce mobilier. Kenzö Takada réalise alors trois habillages : Umi très frais, Natsu flamboyant et Irune reposant. Nouveauté inspirée du modèle Outdoor qui comprend une structure en métal ajouré : l’assise peut désormais reposer sur une base en bois d’esprit japonisant.

Le Mah Jong a influencé et influence toujours la décoration intérieure, mais aussi extérieure depuis la création du modèle Outdoor, grâce à une approche innovante et décomplexée du confort et une polyvalence inédite dans l’agencement de l’espace. Aujourd’hui, l’application Roche Bobois « Mah Jong 3D » permet de composer, de personnaliser chaque élément avec les collections de tissus des créateurs et de visualiser en 3D son futur canapé Mah Jong sans se déplacer.

Du turquoise à l’outremer, le Mah Jong Umi rend hommage aux couleurs de nos grandes bleues. Il est posé sur des bases en chêne massif et comprend des plateaux en Alpi Zebrano. Design Hans Hopfer, Roche Bobois.

Photo de couverture : Habillé par Missoni Home, ce Mah Jong se distingue par sa grande variété de motifs et de couleurs travaillées. Design Hans Hopfer, Roche Bobois. 

roche-bobois.com

Partagez cet article
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on pinterest
Share on email
Share on whatsapp

Vous aimerez aussi

Une maison familiale moderne – Lac Brome
Une maison familiale moderne - Lac Brome
Entre terre et eau
Entre terre et eau
Fusion parfaite
Fusion parfaite
Avec vue
Avec vue
Design Lambert
Galerie Beauchamp