Loading...

Vincent Chiara aide au développement durable à Montréal

Roche Bobois

Titre original : Vincent Chiara

DEPUIS PRESQUE VINGT ANS, VINCENT CHIARA, PRÉSIDENT FONDATEUR DU GROUPE MACH, OEUVRE À BÂTIR LE QUÉBEC DE DEMAIN UN PROJET À LA FOIS. ANIMÉS D’UNE FERVEUR INEXTINGUIBLE, LUI ET SON ÉQUIPE TRANSFORMENT LE PAYSAGE DE LA PROVINCE EN METTANT SUR PIED DES PROJETS STRUCTURANTS QUI, À N’EN PAS DOUTER, LAISSERONT LEUR EMPREINTE POUR LES DÉCENNIES À VENIR. NOUS AVONS RENCONTRÉ CE MAGNAT DE L’IMMOBILIER TRÈS PEU CONNU DU GRAND PUBLIC ET POURTANT RÉPUTÉ PARMI SES PAIRS, AFIN D’EN APPRENDRE DAVANTAGE SUR CE QUI L’ANIME.

Comme le dit l’adage, Rome ne s’est pas construite en un jour, ce qui est aussi le cas du Groupe Mach. En effet, Vincent Chiara ne se destinait pas à une carrière en immobilier. Issu d’une famille immigrante installée dans l’Est de Montréal au tournant des années cinquante, le jeune Vincent a vu ses parents mettre tout en oeuvre pour offrir une vie meilleure à leur famille. Travailleurs acharnés, ceux-ci ont vite fait de se lancer en affaires. À cette époque, ils possédaient une épicerie que fréquentaient les immigrants de l’Est de l’île. Fort de cet exemple, Vincent a vite compris que pour réussir, il fallait y mettre l’effort. C’est donc avec détermination qu’il a entrepris des études en commerce à McGill, tout en continuant à travailler dans l’entreprise familiale. Puis, il a bifurqué vers le droit à l’Université de Sherbrooke.

Le droit fut sans contredit sa première passion. Résolu à réussir et à faire sa place, il a tôt fait d’ouvrir son propre cabinet, où il pratiquait principalement le droit commercial. La notoriété de ce cabinet lui a permis d’élargir sa clientèle et de développer son expertise pour le droit immobilier. Son talent et son instinct ont vite été appréciés par certains clients, qui lui ont proposé de participer à leurs affaires en tant que partenaire investisseur. À partir de ce moment, le destin de Vincent Chiara était scellé; un nouvel engouement venait de naître.

Comme la pratique du droit et l’investissement immobilier prenaient beaucoup de son temps, il a vite réalisé que pour exceller, il devait se consacrer pleinement à l’un ou l’autre de ces domaines. Après une quinzaine d’années de pratique, il a décidé de suivre son instinct et de se lancer dans le second, l’investissement immobilier. Ainsi est né le groupe Mach au tournant des années 2000. Dix-huit ans plus tard, le groupe possède un portfolio d’immeubles représentant plus de 26 millions de pieds carrés.

Entrepreneur passionné, il a su s’entourer d’une équipe à son image, débordante d’enthousiasme. D’ailleurs, quand on le questionne sur ses plus grandes réalisations, c’est sans hésitation qu’il mentionne le flair qu’il a eu de monter une équipe du tonnerre. La brique et le mortier ne sont rien sans une équipe dédiée à lui donner vie. C’est d’ailleurs le leitmotiv qui résume toutes les réalisations du groupe Mach; un projet, pour connaître le succès, doit impérativement répondre aux critères suivants : le projet s’intègre-t-il naturellement au milieu où il doit voir le jour ? Répond-il à ce que les gens recherchent ? Le projet est-il un moteur de développement, est-il structurant pour la communauté ? Est-il respectueux de l’environnement ? Selon Vincent Chiara, voilà les ingrédients qui font d’un projet un legs pour l’ensemble de la communauté, et pas uniquement un immeuble de plus dans le paysage.

    Avant-scène

Cette façon de faire reflète parfaitement le personnage. Tout ce qu’il entreprend est motivé par sa volonté de bien faire les choses, son intérêt pour les gens qui l’entourent et le désir que ses décisions aient un impact social.

Outre sa dévotion totale à son entreprise, il est aussi un grand passionné d’art contemporain. Sa collection d’oeuvres (éclectique à souhait) rassemble des artistes d’ici, qu’ils soient renommés ou encore émergents. Sa sensibilité face aux oeuvres n’est pas très lointaine de son flair pour les affaires. En effet, il sait voir au-delà des apparences afin de déceler ce « petit quelque chose » qui fait la différence entre un bon projet et un autre marquant, entre une oeuvre intéressante et une autre qui s’inscrit dans le temps. Aussi, comme ses projets immobiliers, sa vision de l’art en est une d’ouverture. Pour avoir vraiment de la valeur, un projet ou une oeuvre se doivent d’être partagés avec le plus grand nombre et servir de miroir de notre société. À titre d’exemple, il a récemment fait appel à Lucas Beaufort, un jeune artiste français, à qui il a donné le mandat de peindre une façade, offrant ainsi une valeur ajoutée aux nouveaux locaux du groupe Mach et une oeuvre que les Montréalais pourront contempler à leur guise.

Cette façon de faire reflète parfaitement le personnage. Tout ce qu’il entreprend est motivé par sa volonté de bien faire les choses, son intérêt pour les gens qui l’entourent et le désir que ses décisions aient un impact social. Que ce soit en affaires ou dans sa vie personnelle, ce visionnaire de nature posée prend toujours le temps de voir au-delà des apparences, afin de prendre des décisions éclairées le menant à tout coup vers le succès.


groupemach.com
Vincent Chiara – e-mag

Tremblant Living