Loading...

Lake Louise

Avant-scène

IMMENSITÉ, PAYSAGES ÉPOUSTOUFLANTS, SOMMETS ENNEIGÉS, POINTS D’EAU ET CONTRASTES DE COULEURS… LAKE LOUISE (LAC LOUISE) EST UN LIEU DONT LA BEAUTÉ SAUVAGE N’A D’ÉGALE QUE SON CARACTÈRE SPECTACULAIRE. UNE RÉGION UNIQUE QUE J’AVAIS TRÈS ENVIE DE DÉCOUVRIR.

UNE RECOMMANDATION DE NATHALIE GUILBERT DE GROUPE VOYAGES VP

Histoire de bien entreprendre ce voyage des plus prometteurs, nous avons d’abord fait escale à Vancouver. Nous avons eu le plaisir de séjourner au fameux Wedgewood Hotel, une institution située au centre de la ville et qui offre toute l’intimité et le confort auxquels on s’attend des établissements Relais & Châteaux. Et puisque nous étions entre filles, il va sans dire que nous avons commencé notre séjour par une petite virée shopping, suivie d’une longue promenade par une journée sublime.

C’est dans le décor feutré du restaurant Bacchus que nous avons eu le privilège de rencontrer le jeune chef Montgomery Lau, spécialiste du cru et chef bien connu des locaux, puis de déguster sa cuisine.

Le lendemain matin, dès l’aurore, nous nous dirigions vers la gare en prévision de vivre une expérience inédite : un périple dans le train Rocky Mountaineer, dont j’avais tellement entendu parler. Deux jours à s’exclamer d’admiration devant des tableaux grandioses qui défilent le long d’un trajet iconique, à destination de Lake Louise. Deux journées mémorables à découvrir l’immensité de nos Rockies, à s’émerveiller à la vue de plans d’eau aussi imposants que scintillants, à s’émouvoir devant la majesté des canyons, à guetter et apercevoir des animaux sauvages dans leur habitat naturel. Tout ça dans le confort des sièges de notre wagon aux fenêtres panoramiques, où tout au long du voyage, un personnel attentionné s’affaire à assurer notre bien-être et à partager des histoires croustillantes sur les précurseurs et la région.

Une expédition sensorielle pour laquelle nous n’avions qu’à bien nous installer
afin d’apprécier la vue imprenable au détour de chaque flanc montagneux, tout en dégustant des mets raffinés préparés par le très sympathique chef Jean-Pierre Guérin et sa brigade. Comme il le dit lui-même, le défi demeure de cuisiner dans des espaces restreints, dans un lieu constamment en mouvement. Qu’importe, lorsque sonne l’heure des repas, les voyageurs ont le choix parmi une belle variété de plats délicieux.

Nous sommes arrivées à Lake Louise après ces deux amusantes journées de cavale. C’est de la terrasse du Château Lake Louise, incontournable adresse de la région, que nous nous sommes une fois encore émerveillées devant un paysage de carte postale, un lac à l’eau turquoise sur fond de montagnes comme on en voit en Europe. Lake Louise est d’ailleurs un hameau du Parc national de Banff et l’on n’y compte que près de 1 200 habitants. On trouve là-bas un seul petit centre commercial abritant un office de tourisme, une épicerie, une boulangerie et quelques restos de fast-food; on compte sur les doigts d’une seule main les établissements pour se loger.

Nous avons été étonnées d’apprendre que c’est en été que Lake Louise reçoit le plus grand nombre de visiteurs. Outre le ski, de nombreuses activités sont offertes telles la randonnée, l’escalade et le kayak, pour n’en mentionner que quelques-unes.

Séjourner à Lake Louise fut en quelque sorte un retour aux sources, une virée magique que je ne suis pas prête d’oublier…


rockymountaineer.com, wedgewoodhotel.com, fairmont.com et groupevoyagesvp.ca

Lake Louise – e-mag

Roche Bobois