Tag Heuer : Top chrono

Marque de légende, Tag Heuer a su créer au fil du temps des montres racées et innovantes, rapidement devenues des incontournables. 

Associée depuis toujours à l’avant-garde et à l’innovation, la société fondée en 1860 par Edouard Heuer à Saint-Imier, dans le Jura suisse, a su se démarquer dès les premières heures. Un premier brevet pour une couronne remontoir, qui permet de remonter une montre sans clé, révolutionne le monde de l’horlogerie dès 1869. Un second brevet déposé en 1887 afin d’assurer des démarrages et des arrêts instantanés au chronographe fera histoire. Edouard Heuer ne manque pas d’idées et est prêt à entrer dans la course technologique que signalent l’arrivée du 20e siècle et l’industrialisation. 

Edouard Heuer n’a que 20 ans lorsqu’il fonde la société en 1860.
Avant-Scène
Avenue Design
Edouard Heuer saura saisir l’importance des chronographes de poche pour les événements sportifs.

La recherche d’équipements de pointe, aussi bien dans les transports que dans les sciences, et l’engouement pour la précision chronométrique lors d’événements sportifs serviront à consolider la réputation de l’entreprise helvète, déjà reconnue pour son savoir-faire. Que ce soit avec son tableau de bord qui enregistre le temps des trajets en voiture (1911), son chronographe que l’on peut porter au poignet (1914) ou son chronomètre qui permet de distinguer à 1/100e de seconde près la différence entre deux coureurs (1916), Heuer s’impose comme référence aussi bien lors de grands événements sportifs comme les Jeux olympiques et les championnats du monde de ski alpin, que dans la vie de tous les jours. Pourtant, malgré cette reconnaissance, il faudra attendre 1940 pour que le nom Heuer soit apposé aux cadrans de la société et que le mouvement mis au point par l’entreprise horlogère porte la mention de son fondateur, Ed Heuer.

Les années 1940 seront consacrées à développer des produits pour une clientèle nichée. Le chronographe Solunar (1949), par exemple, qui affiche les phases de la lune et l’heure des marées est conçu pour les chasseurs, les pêcheurs et les marins. Le maréographe (1950), issu de la même lancée, ajoute un disque tournant au chronographe standard à trois compteurs de l’entreprise, alors que le Twin-Time (1955) permet aux globe-trotters de consulter simultanément deux fuseaux horaires.

La marque Heuer sera toujours associée au monde du sport et de la course.
Avant-Scène
Montauk Sofa
Chandon
Sotheby's
Jack Heuer 2020 - 14 copie (Personnalisé)
Jack Heuer, l’innovateur. LVMH l’a nommé président honoraire de la société en 2001.

Lorsque Jack Heuer fait son entrée à la tête de l’entreprise familiale en 1958, une nouvelle ère plus dynamique se profile. Ce dernier, qui voit grand, redouble d’efforts afin que la renommée de l’entreprise familiale atteigne des sommets. La production des montres classiques est délaissée au profit des chronomètres et des instruments de chronométrage destinés aux courses et aux rallyes. La course automobile, la voile et les sports d’élite deviendront ses chevaux de bataille. Tableaux de bord innovants et chronomètres sont repensés. De nouveaux modèles de chronographes font leur apparition, et comme le veut la tradition chez Heuer, des noms leur sont attribués. Alors que le Carrera a l’heur de plaire aux amateurs de course, le Skipper s’adresse aux férus de voile. L’entreprise se lance à la conquête du globe et même de l’espace puisqu’en 1962, l’astronaute John Glenn porte un chronomètre Heuer à bord de la capsule Friendship.

Si les années fastes s’enchaînent, 1969 sera exceptionnelle pour Heuer, qui, grâce au mouvement Calibre 11, proposera les premiers chronographes automatiques au monde. Son nom sera aussi associé aux plus grands du sport automobile : Jo Siffert, Mario Andretti, Niki Lauda et Gilles Villeneuve, plus tard rejoints par Ayrton Senna, porteront tous des chronographes Heuer. L’année sera enfin marquée par la présence magnétique d’un Steve McQueen, qui crève l’écran dans le film Le Mans. Vêtu d’une combinaison où le nom Heuer Chronograph se distingue, le King of Cool arbore au poignet la montre Monaco, un modèle qui encore aujourd’hui fait l’envie des collectionneurs. Lors des saisons qui suivront, des chronographes au design audacieux et des modèles plus sobres feront leur apparition dans le catalogue de l’entreprise, tout comme des montres de plongée. En 1985, la société rejoint le groupe Techniques d’Avant-Garde (TAG) et devient TAG Heuer. Elle multipliera les coups d’éclat avec notamment la collection 2000 et la Formula 1.

Photo : Stephane Sby Balmy
Guy Bove, directeur création produit chez Tag Heuer.
Lens Position: 1697
Porsche et Heuer se sont associés une deuxième fois en 2022 afin de produire le chronographe Carrera en édition limitée.

Une page d’histoire s’écrit de nouveau en 1999 lorsque le groupe de luxe LVMH acquiert TAG Heuer et nomme Jack Heuer président honoraire de la société en 2001. Dès lors, la Monaco V4, l’Aquaracer et des chronographes revisités et améliorés viendront s’ajouter aux collections existantes. Un atelier de haute horlogerie voué au développement et à la conception d’un nombre très limité de montres fabriquées à la main retiendra l’attention des connaisseurs, tout comme l’arrivée des nouvelles technologies de pointe, de la première montre intelligente de luxe (2015) et de la série de cinq modèles en édition limitée de la Monaco (2019), clin d’oeil au 50e anniversaire du chronographe iconique. La société étendra son réseau pour être présente dans plus de 120 pays, et ses produits seront distribués chez des détaillants triés sur le volet, dont la Bijouterie italienne à Montréal.

Depuis 162 ans, TAG Heuer nous étonne toujours par son sens de l’innovation, que ce soit avec ses collections de base (Carrera, Monaco et Autavia) ou par ses gammes contemporaines Link, Aquaracer, Formula 1 et Connected. En 2022, au Salon de la haute horlogerie Watches and Wonders de Genève, elle a su une nouvelle fois prouver sa maîtrise en proposant quatre créations. Le cadran de l’Aquaracer Professional 300 Orange Diver se pare de tangerine, alors que l’Aquaracer Professional 1000 Superdiver, une montre de plongée robuste conçue pour les professionnels, se voit munie d’un mouvement calibre TH30-00 de Kenissi Manufacture SA. À la fois fiable et durable, cette montre résiste à la pression à 1 000 mètres de profondeur. Lors de l’événement, l’entreprise dévoile aussi le fruit de sa deuxième collaboration avec le constructeur automobile Porsche : la TAG Heuer Carrera x Porsche, un modèle proposé en édition limitée. C’est toutefois l’Aquaracer Professional 200 Solargraph, première montre solaire de la marque, qui suscite l’admiration. Qualité et performance sont au rendez-vous pour cette nouveauté qui se recharge avec le soleil ou la lumière artificielle et qui utilise le mouvement calibre TH50-00 produit par La Joux-Perret.

Encore aujourd’hui, TAG Heuer sait innover et se renouveler pour nous offrir le temps. À nous maintenant de le saisir.

S_Hero copie (Personnalisé)
L’Aquaracer Professional 200 Solargraph est la première montre solaire de la marque.

Photo de couverture : Le mouvement Kenissi de l’Aquaracer Professional 1000 Superdiver. Une merveille d’horlogerie (photo complète ci-dessous).

tagheuer.com et bijouterieitalienne.com

Partagez cet article

Vous aimerez aussi

Les intérieurs transitionnels selon Avenue Design
Les intérieurs transitionnels selon Avenue Design
L’esprit des lieux
L'esprit des lieux
Montauk Sofa : Concept Pionnier
Montauk Sofa : Concept Pionnier
Bien-être
Bien-être
Carpette Multi Design
Galerie Blanche